Visiter les Hautes-Alpes pour les prochaines vacances d’hiver en France

Comparateur de Vols

Les Hautes-Alpes en hiver, c’est surtout la montagne et l’ensoleillement, mais plus encore. Diverses activités de loisirs et des curiosités à découvrir font également partie de ses singularités. Après l’effort, le réconfort au choix, dans un camping ou dans un hôtel de luxe étoilé.

Des activités pour les petits et les grands

Pour faire du ski ou de la glisse d’hiver pendant des séjours au ski tout compris, les Hautes-Alpes proposent plusieurs stations : le Puy-Saint-Vincent, Orcières-Merlette, le Vars-Risoul La forêt Blanche ou Les Orres en font partie, mais la station de Serre Chevalier est réputée être la plus grande. Cette station comprend 410 hectares de domaine balisé avec 81 pistes toutes tracées parsemées de mélèzes. Les visiteurs ont à leurs dispositions 62 remontées mécaniques. Pour initier au ski en douceur, les Hautes-Alpes proposent le ski joëring ou ski attelé.

Les nouveaux apprentis se font ainsi tirer en groupe par un cheval. Mais ce lieu montagneux est également idéal pour passer le cap du baptême de l’air avec un planeur, une montgolfière, en hydravion ou pour faire du parachutisme. Orcières-Merlette, propose par exemple à partir du sommet du Drouvet, la plus longue Tyrolienne du continent européen. Elle s’étale sur deux kilomètres. Le voyage entre ciel et terre dure moins de deux minutes à une allure d’environ 130 km/heure. Il y est également possible de faire une balade en gyropode des neiges, une sorte de trottinette électrique facilement orientable par de simples mouvements de pilotage.

Des curiosités à foison à découvrir

Le village de Théus recèle un site mystérieux déjà par son nom : Salle de Bal des Demoiselles Coiffées. Il forme une sculpture curieuse se composant de près d’une centaine de colonnes minérales. La commune de Château-Ville-Vieille en plein Parc Naturel Régional du Queyras cache en son sein le Fort Queyras. Édifié sur la roche, ce monument de l’époque médiévale rappelle le triomphe de ses habitants repoussant les invasions barbares. Il offre également une vue imprenable sur la rivière. Le Valgaudemar quant à lui est un lieu de rendez-vous avec le monde sauvage. Niché entre plusieurs hauteurs de plus de 3 000 mètres de haut, il propose, près de la Chappelle-en- Valgaudemar, les inimaginables cascades de Combefroide, du Casset ou encore du Voile de la Mariée. Le torrent de Navette se produit également d’une façon bruyante en se heurtant contre les rochers avant d’arriver au bout du compte à se jeter dans les Oulles du Diable.

Une multitude d’options en matière d’infrastructures

La région est habituée à recevoir des visiteurs. Elle propose ainsi diverses infrastructures pour assurer l’accueil des vacanciers. Ceux qui veulent se loger dans le luxe peuvent choisir l’un de ses 216 hôtels. Les options sont d’ailleurs multiples dans ce cas, car, 16 d’entre eux sont sans classement, 7 avec une étoile et le reste de deux à quatre étoiles. Une nuitée en hôtel peut donc être trouvée à moins de 50 euros jusqu’à plus de 200 euros. Les Hautes-Alpes proposent également 52 locations de vacances et 14 campings. Ces derniers reviennent évidemment moins chers, car il est possible d’y être hébergé à moins de 13 euros la nuit.

boutique ebooks
histoires de voyages